Végé : comment gérer la réaction des proches ?

Le but ? Éviter le drame familial, les cris, les assiettes qui se fracassent. Ok, je vais un peu loin mais pour certaines familles, je suis sûre que j’exagère à peine. Fallait pas toucher à la viande et au fromage !

J’ai voulu écrire cet article pour toutes les personnes qui ne savent pas trop comment gérer leur nouveau régime alimentaire avec leur proche mais aussi pour les proches (famille et amis) en question.

Voici quelques conseils à partir de ma propre expérience et celle d’autres amis végé.

Du coup pour cet article, je m’improvise psy pour relation végé-non végé, bonsoir, asseyez-vous, quel est votre problème ? Vous êtes devenu végé. Ah oui, je vois j’ai de plus en plus de cas comme ça. Écoutez… avant toute chose, pour que la relation marche il faut qu’elle soit bilatérale. Chacun doit faire des efforts !

CÔTÉ VÉGÉ

1. Avoir bien réfléchi à ses choix et se renseigner

Être capable d’expliquer ses choix est essentiel pour que votre choix soit entendu. Cela peut aller du simple « manger de la viande me dégoûte maintenant » au « j’ai regardé un documentaire qui montre les effets néfastes des élevages sur l’environnement et sur les conditions d’élevage, et j’ai décidé de ne plus participer à ce business ».

2. Être cool, ouvert au débat et savoir rester calme

Vous avez choisi un régime alimentaire qui sort de la norme, ce qui implique qu’il va sans doute susciter des réactions, positives ou négatives et vous devrez souvent justifier vos choix… C’est le prix à payer pour être différent et mener sa vie comme on l’entend pour répondre à nos idéaux et nos convictions…
Quoiqu’il arrive, soyez ouvert au débat, ne vous montrez pas culpabilisant avec les autres et restez calme si on vous pose encore la même question ou qu’on vous fait encore la blague du « ah tient, j’ai tondu l’herbe, tu vas avoir à manger ! ». Même si ce n’est parfois pas facile au vu de l’importance de l’enjeu selon les végés, c’est seulement en délivrant un message positif et enthousiaste qu’on pourra faire avancer les choses :). Ici quelques questions/remarques fréquentes qu’on me pose.

tumblr_mtmzfvAXKO1qfkhmmo1_500.gif
« Je ne suis pas bizarre et louche, je suis cool et génial ! »


3. Rassurer sur votre santé

Cassez le mythe des protéines, le mythe du lait, le mythe de la salade… Informez qu’on peut être en très bonne santé en ayant une alimentation végétale. Parlez de votre propre expérience, des effets bénéfiques sur votre santé. De toute façon, si vous êtes en bonne santé ça se verra :).

Happy-GIF.gif
Vous pouvez faire cette petite danse pour montrer que vous êtes bien en forme, effet garanti !


4. Montrer que vous ne mangez pas que de la salade

Montrez qu’il existe tout un tas d’alternatives et qu’il existe des centaines, non des milliers (bon ok carrément des millionnnnnnns, si vous êtes en forme) de plats végé savoureux et rassasiants. Donnez quelques exemples pour être parlant et n’hésitez pas à partager vos blogs d’inspiration, des recettes, etc.

giphy-3.gif


5. Laisser faire le temps

Vous avez beau avoir la meilleure volonté du monde, vous montrer le plus enthousiaste de l’univers et amener vos idées dans la plus grande des bienveillances, pour certaines personnes ça bloque et elles ne veulent rien entendre. Je sais que ça peut être dure mais des fois, il faut juste laisser le temps agir et laisser la personne accepter petit à petit votre nouveau régime alimentaire (oui je sais ça sonne un peu comme si vous aviez fait votre coming out).

patient-1427889275.jpg

CÔTÉ PROCHES
1. Soyez ouverts d’esprit et curieux

Votre fille/fils/nièce/neveu/petite-fille/petit-fils/amie/collègue/conjoint(e)/etc. vient de vous annoncer qu’elle est devenu végé. Vous sentez l’étonnement monter en vous, puis la colère, puis l’agacement. Nan mais comment elle a pu devenir végé ? Elle est si intelligente, qu’est ce qui lui ait donc passé par la tête ? Elle va avoir des carences et elle va devenir toute pâle, la petite ! Et qu’est ce qu’on va bien pouvoir lui faire à manger ? Ah ces jeunes, qui suivent encore ces modes… ça lui passera !

Ok, ça c’était la version zéro ouverture d’esprit. Celle qui sous entend d’emblée : « c’est moi qui détient la vérité, mon régime alimentaire est meilleure que le tient, ne devient pas une hippie protectrice des animaux, c’est dangereux pour la santé, je le sais, à la télé ils l’ont dit ! ». On est d’accord qu’il n’y a aucun dialogue et le seul résultat de ça, ce sera deux personnes frustrées qui seront énervées l’une contre l’autre, on va pas aller très loin, n’est ce pas ?

Essayez plutôt d’adopter une approche positive et curieuse. Essayez de comprendre vraiment la motivation de la personne, d’en discuter ouvertement. Vous allez peut être apprendre des choses ? Même si vous n’êtes pas d’accord avec tous les arguments (ou même aucun !) comprenez bien que la personne a le droit de penser différemment.

Awkward-Chuckle-Laughing-LOL-Funny-Hilarious-Laugh-HAHA-GIF.gif
Aller hop, on respire un bon coup et on rigole !

2. Respecter le choix de l’autre comme l’autre respecte votre choix

Après avoir eu un dialogue (ouvert et curieux hein !) sur les nouveaux choix alimentaires de votre proche, il convient maintenant, même si vous n’êtes pas d’accord, de l’accepter ou du moins de respecter son choix. Tout comme manger de la viande qui est un choix (bon ok c’est plutôt quelque chose d’imposé en vrai), ne pas en manger est un choix aussi.

végé choix humour.jpg
L’évolution des mentalités… C’est long et pas facile, mais c’est comme ça qu’on fait avancer les choses !

3. Introspection

Si vous avez du mal à accepter la nouvelle, demandez vous pourquoi c’est le cas. Avez-vous peur que le végé souffre de problèmes de santé ? Vous ne savez plus quoi lui cuisiner ? Vous  avez peur que cela vous pousse à remettre vos propres choix de consommation ? Est ce vraiment pour lui que vous vous inquiétez ou pour vous même ? Parce qu’au final c’est quoi le problème à choisir son alimentation ? Quoi qu’il en soit discutez en ensemble et soyez prêt à changer d’avis !


4. Laissez-vous tenter par le végétal ! (oui, j’aurai pu faire directrice marketing chez sojasun).

Et si vous essayiez d’aller dans un restau végé avec votre proche ? Ou de vous cuisiner un repas végé ensemble ? Même si vous n’avez aucune intention de laisser tomber les steaks, manger quelques repas végétariens ou végétalien ne va pas vous tuer (au contraire) et cela fera je suis sûre très plaisir à votre ami/membre de la famille végé de voir que faites des efforts :). Et qui sait ? Peut être que vous serez tenter de végétaliser  votre assiette de plus en plus !

IMG_6964.png
« Vous m’avez accidentellement donné la nourriture que ma nourriture mange »

Des deux côtés, prenez la vie avec humour et simplicité… pas le temps pour se prendre la tête, la vie est trop courte pour s’embrouiller sur une question de choix alimentaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s