Les 5 principes du zéro déchets

Le mode de vie zéro déchets est un mode de vie qui vise à réduire au maximum les déchets pour préserver les ressources et l’état de la planète  et vise un mode de vie plus minimaliste car basé sur les expériences et non les objets. Voici les 5 grands principes de ce mode de vie  : REFUSER, RÉDUIRE, RÉUTILISER, RECYCLER, COMPOSTER.

principe zero dechets.jpg

 1. REFUSER (ce dont on a pas besoin).

Ce qui ne rentre jamais chez vous ou que vous ne consommez pas ne sera jamais un déchet… logique. Arrêter d’acheter de la vaisselle jetable, ne plus accepter de prospectus (prenez les plutôt en photo avec votre téléphone si l’info vous intéresse) ni les pubs dans votre boîte aux lettres, ne plus accepter les échantillons gratuits, éviter au maximum les barquettes et boîtes en plastiques, arrêter d’acheter des boites de gâteaux industriels sur-emballés…

2. RÉDUIRE (ce dont nous avons besoin mais ne pouvons pas refuser)

> Son nombre de possessions matérielles : combien de choses stockez-vous, tout en sachant pertinemment que vous n’allez jamais les utiliser ? Faire le vide permet de vous séparer d’objets qui pourront servir à d’autres au lieu de rester inutilisés chez vous, libérera de la place et vous fera économiser du temps (plus besoin de dépoussiérer par exemple) !

>  Sa consommation : avez-vous vraiment besoin de ce produit ? Est ce qu’il vaut la peine que vous dépensiez votre argent, votre temps et qu’il vous prenne de l’espace ?

cerveau.pngLes activités qui vous incitent à acheter. Ne soyez plus un consommateur zombie ! Evitez les pubs ou les magazines de modes qui vous disent qu’il faut absolument acheter ça ou ça, sinon vous êtes has been.

> Le gaspillage. Ne jetez pas les restes, prenez les pour votre repas du lendemain ou cuisinez-les le repas suivant avec d’autres ingrédients !

3. RÉUTILISER/ RÉPARER/ RÉINVENTER

> Emprunter/échanger ses produits. Il existe plein de sites internet de partage d’objets. Par exemple, pourquoi ne pas proposer de prêter votre appareil à raclette en échange d’emprunter la machine à coudre quand vous en avez besoin ? Pensez à emprunter des livres à la bibliothèque et d’aller à la ludothèque pour les jouets des enfants !
870x489_dsc_0445.jpg
Dans un repair-café à Dijon. Crédit photo : Radio France

> Réparer. Au lieu de tout de suite jeter les objets cassés, essayez de les réparer. Il existe des repair café où des passionnés et des bricoleurs vous aideront, sinon allez sur www.commentreparer.com et à la base investissez dans de bons produits qui ne tomberont pas en panne au bout de quelques utilisations…

Réinventer l’utilisation d’un objet. Un vase peut servir de pot à crayon, vos ampoules usagées peuvent devenir de super objets de déco et vos vieux t-shirt troués peuvent se transformer en petites pochettes pour acheter vos courses en vrac !

4. RECYCLER

Le recyclage est un cachet d’aspirine qui tenterait de soulager une gueule de bois collective plutôt sévère… la surconsommation. William McDonough

On pense souvent que c’est la première étape mais en réalité le recyclage n’est pas une solution durable car les processus nécessitent beaucoup d’énergie et sont parfois polluant. Le recyclage n’est qu’une solution transitoire : le plastique, par exemple, ne peut être recyclé qu’une seule fois et deviendra donc un déchet dans tous les cas… Il faut alors essayer de suivre au maximum les étapes précédentes mais pour certains produits qui ne sont vendus qu’avec un emballage, il ne vous reste plus qu’à :
Trier : renseignez vous au près de votre mairie pour connaître les pratiques en ce qui concerne le recyclage.
Triemploi.jpg

5. COMPOSTER (le reste)

30% de nos déchets peuvent aller au compostage. Jeter de la matière organique dans une poubelle, c’est empêcher le retour à la terre des nutriments… ce qui fait des terres peu fertiles. En plus, les matières organiques en décharge n’ont pas les bonnes conditions pour se décomposer ce qui contamine l’air et les sols. Il existe plusieurs types de composts:
> le composteur individuel dans votre jardin
> le composteur individuel dans votre appartement
> le composteur collectif (dans la résidence où vous habitez par exemple)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s