Révolution dans ma salle de bain !

J’en ai eu marre de ma salle de bain remplie de 20 flacons de shampoing, après-cosmetic_product.jpg
shampooing, gels douches, de crèmes, de soins pour cheveux, de vernis à ongle, de fards à paupières…  Comptez le nombre de produits que vous avez dans votre salle de bain et demandez-vous quels sont ceux que vous utilisez vraiment.

Produits à base de dérivées de pétrole, forte présence de perturbateurs endocriniens, nanoparticules, produits testés sur les animaux... Des produits dangereux pour notre santé et pour l’environnement (pollution des eaux, beaucoup de déchets générés et des émissions de CO2 liés à la fabrication et au transport des produits), qui sont en plus souvent chers ! Donc concrètement, c’est payer pour s’intoxiquer et polluer l’environnement. Ce qu’on met sur notre peau tous les jours est aussi important que ce qu’on mange puisque les produits pénètrent dans le sang à travers la peau.

J’avais entendu parler des effets néfastes de certains de ces produits et la liste à rallonge des ingrédients impossibles à prononcer qui les composent me dérangeait… mais après avoir lu le livre de Béa Johnson, Zéro Déchet et le livre de Dominique Loreau, l’art de la simplicité, j’ai été super motivée pour commencer à faire la révolution dans ma salle de bain !

Du coup, depuis plus d’un an, je change progressivement les produits que j’utilise, avec comme objectif de :

  • réduire au minimum leur nombre,
  • utiliser des produits au maximum naturels et le moins transformés possible,
  • non testés sur les animaux,
  • de préférence non emballé ou alors dans un emballage recyclable,
  • et de préférence qui se mangent (comme ça double usage d’un même produit pour la cuisine et pour le corps !).

**  Attention ** Toutes les habitudes que j’ai mises en place dans ma vie pourraient ne pas convenir à tout le monde (différence de type de peau, de mode vie, de préférences, convictions, etc). C’est important de tester par soi-même et de s’écouter pour trouver les produits qui nous correspondent. Piochez ce qui vous semble intéressant :).

En ce qui concerne les comparaisons de prix, j’ai fait les calculs en fonction de ma propre consommation, il est évident que ça va changer d’une personne à l’autre, ce qui serait intéressant, c’est de faire vos propres calculs pour voir ce qui vous revient le moins cher !

perturnateur-endocriniens.jpg

Shampooing et gels douche ➞ Savon

savon alep.jpgAu début, super motivée… je voulais réaliser mes propres shampoings et gels douche ! Mais les vidéos ou les articles de recettes sur le net m’ont un peu découragée à cause de la looooongue liste d’ingrédients, qui sont en plus souvent difficiles à trouver et chers, alors que la recette nécessite seulement une toute petite quantité. Du coup, j’ai fait comme Béa Johnson, qui utilise simplement du savon pour se laver les cheveux et le corps.

J’ai choisi le savon d’Alep parce que c’est un savon 100% naturel (donc aucun produit de synthèse) et 100% végétal.

Sa composition : huile d’olive, huile de baie de laurier, eau, soude végétale.
Utilisation : pour les cheveux, frotter le savon partout sur cheveux bien mouillés, jusqu’à obtenir de la mousse !
Zéro déchets : Possible d’acheter le savon simplement emballé d’un carton recyclable ou un papier recyclable.
Comparaison du coût pour 1 an. AVANT : 42€ (8 flacons de shampoings et 8 de gels douche) // APRÈS : 16€ (4 savons d’Alep).

Détail du calcul
À partir de 3€ le savon de 200g, le prix est d’autant plus élevé que son pourcentage d’huile de laurier est élevé. J’en achète un qui coûte 4€ et un savon de 200g me dure 3 mois, donc pour 6 mois je paie 8€.
En comparaison, j’utilisais un flacon de shampooing de 250 ml à 2,80€ tous les 1 mois et demie, donc 11€ pour 6 mois et un gel douche le petit marseillais de 250ml à 2€50 tous les un mois et demie, soit 10€ pour 6 mois. Donc mon budget gel douche et shampoing sur 6 mois était de 21€.

 

Après-shampooing ➞ Vinaigre de cidre

vinaigredecidre.jpgJ’étais une fan inconditionnelle des après-shampoings Garnier. Quand j’ai cherché un substitut, j’ai découvert le vinaigre de cidre. Au début, j’étais un peu sceptique et j’avais peur de sentir le vinaigre à 2km à la ronde, mais il était hors de question de continuer à acheter des bouteilles en plastique aux ingrédients toxiques.

Un jour, après m’être lavé les cheveux au savon d’Alep, j’ai mis du vinaigre de cidre sur mes cheveux (seulement sur les longueurs, pas les racines), j’ai attendu quelques secondes et j’ai rincé à l’eau froide. C’est assez dingue, on sent que la texture du cheveux change tout de suite et une fois secs, mes cheveux étaient tout doux. Au début, il y a en effet une odeur de vinaigre mais elle disparait très vite, dès que les cheveux sont secs. Depuis ce moment je ne m’en passe plus !

Le petit + : s’utilise aussi en cuisine ! En plus de servir d’après-shampooing, j’utilise le vinaigre de cidre pour aider à faire lever mes gâteaux ou en vinaigrette. Vous pouvez aussi en mettre dans le linge pour l’assouplir.

Zéro déchets : à acheter en bouteille de verre et ensuite réutiliser ou recycler la bouteille.

Comparaison du coût pour 1 an. AVANT : 28€ (8 flacons d’après shampoings) // APRÈS : 3€  (3 bouteilles de vinaigre de cidre)

Détail du calcul :zerodechets-naturel-shampoing
Avant j’achetais un flacon d’après shampoing Garnier à 3€50 qui me durait environ 1 mois et demie (je me lavais alors les cheveux TOUS les jours parce qu’ils graissaient très vite). Donc j’arrivais à 4 flacons tous les 6 mois, pour la somme de 14€.
Pour le vinaigre de cidre, je n’en achète pas un de luxe et je ne le prends même pas bio… il me coûte donc seulement 1€ les 750ml. J’ai pesé la quantité que j’utilise : 25ml, ce qui revient à 3 centimes pour chaque utilisation, soit 1,56€ pour 6 mois en utilisant 1 bouteille et demi avec une base de 2 lavages des cheveux par semaine, parce que depuis que j’utilise le savon d’Alep et que je brosse mes cheveux avant d’aller dormir mes cheveux graissent moins vite et je les lave tous les 4 jours.

Démaquillant ➞ Huile

J’étais très sceptique, et je suis restée un moment accrochée à mon eau micellaire. Mais je suis tombée sur la vidéo d’une fille qui se démaquillait à l’huile et ça m’a convaincue d’essayer. Le soir même, j’ai utilisé l‘huile d’olive que j’avais dans ma cuisine et j’ai été super satisfaite du résultat.

Démaquillant et hydratant à la fois… alors que l’eau micellaire rendait ma peau sèche et faisait que j’étais obligée de mettre de la crème hydratante après. Vous pouvez utiliser n’importe quelle huile que vous avez dans votre cuisine, mais vous pouvez aussi vous faire plaisir avec des huiles plus originales et bio. J’ai utilisé pendant pas mal de temps de l’huile d’olive et depuis la je commence tout juste à utiliser de l’huile d’Argan. Petite astuce : si vous dormez ailleurs que chez vous, vous pouvez utiliser n’importe quelle huile de cuisine pour vous démaquiller !

Astuce zéro déchets : huile à acheter en vrac ou dans des contenant en verre.

Comparaison coût : AVANT : 18€ (2 flacons de 500mL)  // APRÈS : 6€ (1 bouteille d’huile).

Détail calcul
J’achetais deux flacons de 500ml d’eau micellaire à 9€ le flacon, donc 18€ par an.
Aujourd’hui tout dépend de l’huile que j’achète. J’utilisais une huile d’olive bio à 6€ les 750ml et qui m’a duré 1 an. En ce moment, j’utilise une huile d’Argan bio qui coûte 18€ les 100ml, je ne l’ai pas finie donc je ne sais pas combien de temps elle va me durer exactement, je mettrai à jour l’article à ce moment.

Gommages industriels ➞ Gommage fait maison

dommage zero dechets.jpg

J’utilisais un gommage doux de chez Avène fait à base d’ingrédients inconnus, contenu dans une bouteille en plastique et qui en plus me laissait la peau très sèche.
Un peu au feeling, j’ai mélangé 3 càS de bicarbonate de soude alimentaire (60g) et 2 càS d’huile de noix de coco (20g) avec un résultat dont je suis super satisfaite. J’ai obtenu une pâte qui fait à la fois gommage ET hydratant. Je l’utilise une fois par semaine.

Utilisation : après une douche bien chaude (pour ouvrir les pores) prenez une noix du gommage dans la paume et frottez pour la chauffer un peu pour que l’huile fonde et que la pâte devienne crémeuse, appliquez sur le visage, notamment sur les parties situées sur la zone T et massez légèrement. Rincez à l’eau froide pour reboucher les pores et tonifier la peau. Ce gommage peut aussi évidemment s’utiliser pour tout le corps.

Astuce zéro déchets : bicarbonate à acheter en boîte en carton recyclable ou emballage papier. Huile de noix de coco à acheter en bocal en verre.

Le petit +
: les deux ingrédients s’utilisent en cuisine !

Comparaison de coût pour 1 an : AVANT : 40€ // APRÈS : 1,2€

Détail du calcul :
J’achetais un tube de gommage 50ml à 9,90€, utilisais 5ml chaque semaine pour un gommage du visage qui me durait 3 mois. Donc 20€ pour 6 mois.
Le coût de revient de mon gommage maison est de 60 centimes pour 6 mois. Le boîte de bicarbonate de soude alimentaire est à 3,45€ la boîte de 800g et j’achète un gros pot d’huile de noix de coco 13€ le kilo.

 

Déodorant en aérosol ou en roll ➞ Pierre d’alun

Aaaah la pierre d’Alun, elle est magique ! Une pierre qu’il suffit de mouiller et de frotter sous les aisselles. C’est une pierre qui n’empêche pas la transpiration mais qui empêche les mauvaises odeurs. Vous pouvez la combiner avec l’utilisation d’une huile essentielle, par exemple de Palmarosa (vu dans le livre de la Famille (presque) zéro Déchets).

Comparaison coût pour 1 an : AVANT : 24€ (6 aérosols de déo) // APRÈS : 1,85€ (1 pierre d’Alun).
Détail du calcul
J’achetais des déos en aérosols Ushuaïa à 4€ qui me duraient 2 mois, donc 12€ pour 6 mois.
J’ai acheté une Pierre d’Alun il y a 2 ans, je ne l’ai toujours pas terminée… mais j’en ai racheté une nouvelle parce que je l’ai récemment fait tomber et elle s’est cassée en petits morceaux. Du coup, j’ai réinvestit dans une pierre de 60g pour 3,69€ qui va sans aucun doute me durer encore 2 ans… Du coup 1,85€ pour un an.

Masque/crème hydratant(e) visage ➞ Masques aux fruits

Ma politique pour les masques, c’est l’anti-gaspillage dans la cuisine ! Masque à la banane, à la mangue, au concombre, à l’avocat, à la pomme… Je n’utilise jamais un fruit exprès pour me faire un masque. Quand il me reste un peu de banane ou autre par exemple je l’utilise sur le visage, je laisse un peu reposer et je rince à l’eau froide. Effet garantit :).

Comparaison coût pour 1 an. AVANT : 72€ (6 flacons de crème) / APRÈS : 0€.
Détail du calcul : 40ml de crème pour le visage Avène à 12€ qui me durait 2 mois, soit 36€ pour 6 mois.
Maintenant c’est récup anti-gaspi alors rien du tout, 0€ ! Surtout que l’huile avec laquelle je me démaquille hydrate déjà ma peau…

Baume à lèvre ➞ Huile de noix de coco

baume-a-levre-noix-coco

L’hiver arrivait et je sentais bien que mes lèvres souffraient déjà du froid. Je ne pouvais pas me résigner à acheter du stick à lèvre dans un tube en plastique alors je me suis dit que j’allais essayer d’utiliser tout simplement de l’huile de noix de coco, qui a la propriété intéressante d’être solide quand il fait moins de 20 degrés. J’en ai mis un peu dans un petit contenant à baume que j’avais et voilà un baume maison 100% naturel, pas cher et sans déchets !
Il fait actuellement -4 degrés dehors et mes lèvres vont très bien (je n’en reviens pas).

Astuce zéro déchets : acheter l’huile de noix de coco en boîte en verre.

Comparaison coût pour 1 an. AVANT : 7,6€ // APRÈS : 0,20€
Détail du calcul
Avant j’achetais 2 sticks à lèvre Neutrogena par hiver à 3,80€ l’unité, soit 7,6€ pour l’année.
Maintenant j’utilise un petit pot d’huile de noix de coco de 20g, soit 26 centimes avec mon huile de noix de coco à 13€ le kilo.

 

Les produits que j’ai tout simplement arrêter d’utiliser (alors que je n’aurais jamais pensé le faire !)

  • Vernis à ongle : c’est une ancienne addicte des vernis à ongle qui écrit, je n’aurai jamais pensé en arriver là aujourd’hui mais je n’utilise plus de vernis à ongle ! En fait, maintenant je me demande même comment j’ai pu en mettre pendant aussi stop vernis.jpglongtemps. L’odeur toxique qui donne mal à tête, les produits douteux, le vernis qui s’écaille tout le temps, le dissolvant chimiquetrop de temps d’entretiens, trop de produits toxiques et chimiques, trop de déchets, trop d’argent, des ongles décolorés si on n’utilise pas de sous-couche, etc. Bref, j’ai dit stop et j’ai donné tous mes vernis.Comparaison prix : j’ai estimé que mon budget vernis à ongle/ dissolvant s’élevait à 17€ par an.
  • Fard à paupière : c’est très récent. J’ai terminé celui que j’avais et je ne m’en suis pas racheté. Même s’il n’est pas testé sur les animaux, etc, l’emballage reste en plastique. J’ai bien essayé les techniques de Béa Johnson et j’ai mis de la poudre de cacao sur mes paupières… mais ça n’a pas trop tenu et le résultat n’était pas à la hauteur de mes expériences.stop fards à paupiere.jpg
    Alors j’ai décidé de ne plus en mettre pour l’instant, en attendant j’utilise un crayon marron que je peux, si l’envie m’en prend étaler un peu pour faire un smokey-eye. Pour moi le minimalisme dans la salle de bain s’accompagne de plus en plus d’un maquillage minimaliste. À présent, je ne possède qu’un crayon, un mascara, un rouge à lèvre et un correcteur fluide.Comparaison prix : j’ai estimé que mon budget fards à paupière était de 15€ par an.
  • Crème hydratante : J’avais la peau sèche, mais genre vraiment. Après la douche il FALLAIT que je mette de la crème. Après m’être démaquillée aussi. Il m’en fallait aussi sur les mains, surtout en hiver. Mais depuis que j’utilise le savon d’Alep, ma peau après la douche est méga hydratée, et depuis que je me démaquille à l’huile, mon visage aussi. Je me rends compte à quel point les produits que j’achetais au supermarché étaient agressifs pour ma peau… pour moi ça a été un moyen de régler le problème à la source.Si vous avez besoin de continuer à utiliser de la crème hydratante, sachez que ce qui permet de rendre les huiles crémeuses et donc d’arriver aux crèmes, c’est la glycérine. Mais cette dernière bouche les pores et empêche la peau de respirer. La manière la plus simple et naturelle d’hydrater sa peau c’est tout simplement d’utiliser de l’huile. Il en existe beaucoup de sortes avec plusieurs huiles mélangées pour le corps, qui sentent super bon, bref oubliez les crèmes hydratante chimiques qui bouchent les pores, le luxe de l’hydratation, c’est l’huile !
    J’en ai rarement besoin mais quand je veux en mettre je peux toujours piocher dans les huiles de ma cuisine (coco ou olive).
    Comparaison prix : mon budget crème hydratante pour le corps (car j’ai déjà comptabilisé la crème pour le visage plus haut) était de 15€ par an.

En ayant arrêté d’utiliser ces produits, j’économise donc 47€ par an.

Comparaison prix globale pour les produits présentés ici

AVANT : 278€ par an
(soit en moyenne 23€ par mois, sachant que la moyenne française est à 31€ par mois (Euromonitor International, 2008)).

APRÈS : 27,25€ par an (!!!!!!!!!!!)
(soit 2,27€ par mois).

Je dépense 250€ de moins par an, j’en reviens pas ! C’est 10 fois moins tout en utilisant des produits naturels, avec un minimum de déchets (ou au moins recyclable), que je trouve facilement, qui facilitent ma vie et que je peux utiliser pour la plupart en même temps pour la cuisine. Hmm j’ai envie de dire, what else ?

salle-de-bain-minimalisme-zero-dechets

Comment s’y mettre :

  • Passez en revue les produits que vous utilisez (profitez en pour faire le tri), examinez en les ingrédients et faites un bref calcul du coût pour une année, cela peut parfois être un élément déclencheur pour vouloir changer les choses
  • Soit vous décidez un beau jour de vous débarrasser d’un coup de vos produits, soit vous les remplacez progressivement. Par exemple dès que votre flacon de shampoing est terminé pourquoi ne pas essayer le lavage au shampoing ou un shampoing solide ?
  • Si vous voulez essayer de faire vos propres produits, je vous conseille les livres de Béa Johnson, Zéro Déchets et celui de la famille Zéro Déchets, vous y trouverez plein de recettes et de conseils ! Il y a aussi pleins de vidéos sur Youtube ou des blogs sur le sujet… Par exemple ici.

Ce que je veux mettre en place bientôt :

\otimes  Faire ou acheter des lingettes démaquillantes réutilisables
\otimes  Dentifrice : le faire maison ou en acheter un solide
\otimes  Trouver un fards à paupière écolo, naturel et si possible sans emballage plastique
\otimes  Acheter une brosse à dent en matériau compostable
\otimes  Essayer de faire du mascara
\otimes  Essayer de faire du rouge à lèvre
\otimes  Trouver une solution écolo (et si possible zéro déchets) pour les crèmes solaires

Et vouuus ? Vous aimeriez changer quelque chose dans votre salle de bain ? Vous avez déjà fait votre révolution et vous avez des conseils ? N’hésitez pas à partager tout ça (en commentaire, sur Facebook ou en message privé !) 🙂

Autres articles à lire sur le blog

 

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s